Communiqué de presse de la rentrée 2019

L’Enseignement catholique de l’Aisne accuse une baisse de ses effectifs cette année. Dans un contexte de démographie en déclin, cette diminution reste à relativiser et constitue en réalité une baisse contenue puisque, tous secteurs confondus (éducation nationale, enseignement agricole et hors contrat), l’institution compte 207 élèves de moins pour un total de 11720 jeunes. Localement, les écarts peuvent être cependant très différents, avec de fortes baisses dans certains lieux et des progressions dans d’autres secteurs.
Nous nous réjouissons du succès des unités d’apprentissage de nos lycées professionnels (chaque lycée professionnel catholique de l’Aisne est désormais doté d’une UFA-Unité de Formation par Alternance) qui progressent de 17,07% au constat intermédiaire de cette rentrée. L’Enseignement catholique aborde bien dans ces conditions le virage de la transformation de la voie professionnelle.
Concernant les lycées généraux, les effectifs se maintiennent dans un contexte de réforme qui était complexe à mettre en place.
Par ailleurs, cette rentrée s’avère sereine pour nos élèves puisque les équipes sont toutes complètes en premier degré, et qu’il ne manque que quelques rares enseignants, en cours de recrutement, pour le second degré. Sur ce niveau, nous constatons que nombre de professeurs sont encore cette année contraints d’effectuer des heures supplémentaires pour assurer correctement l’ensemble des enseignements dus aux élèves.
Cinq nouveaux chefs d’établissement ont été nommés cette rentrée, à Chauny (Saint-Charles et Robert Schuman), Guise, Liesse et Saint Quentin (école Saint-Jean et La Croix).